Tout le monde rêve de se glisser une fois la nuit tombée dans des draps frais et propres. Pour dormir paisiblement, il est nécessaire de prendre soin de son linge de lit. En réalité, les linges de lit doivent être lavés suivant une certaine fréquence. Aussi, le lavage, le séchage ou encore le repassage doivent être faits selon certaines règles. De plus, certaines matières de parure de lit ont besoin d’être traitées de façon particulière. Découvrez ici quelques informations et astuces qui vous seront utiles.

Laver son linge avant la première utilisation

Avant même d’essayer votre nouvelle parure de lit, vous devez nécessairement la laver. En réalité, les draps, les housses de couette et les taies d’oreiller contiennent toujours les pigments utilisés pour leur fabrication. Ainsi, un lavage sera nécessaire pour les dissoudre, mais aussi pour faciliter les lavages à venir. À cet effet, vous devez tremper votre linge de lit durant toute une nuit dans de l’eau froide.

 La baignoire est idéale pour une telle opération. À défaut de la trempe dans la baignoire, vous pourrez procéder à un lavage à froid en machine. Après séchage, vous pourrez l’utiliser sans problème sur votre lit. Si vous avez une parure en lin, il est recommandé de la laver puis la rincer par la suite en utilisant un adoucissant. Dans le cas d’un linge de lit en soie, il faut surtout éviter de le tremper.

À quelle fréquence doit-on nettoyer son linge de lit ?

La fréquence de nettoyage d’un linge de lit dépend de nombreux facteurs et des personnes. En effet, une personne dort environ 8 heures par nuit et peut transpirer de façon plus ou moins importante. Pour des raisons d’hygiène, il est donc conseillé de procéder au changement régulier de sa parure de lit. Si vous transpirez beaucoup durant la nuit, vous devez également laver toutes les semaines votre linge pour éviter les mauvaises odeurs et les bactéries.

Ceci est particulièrement important en été lorsque les températures sont élevées. Cette fréquence de nettoyage peut changer en hiver lorsqu’il fait moins chaud et que vous ne transpirez pas beaucoup. Il sera alors possible de nettoyer son linge toutes les deux semaines. Afin de garder votre linge le plus propre possible, prenez souvent une douche avant d’aller au lit.

Lavage de linge de lit en machine : quelles sont les précautions à prendre ?

Avant de mettre votre linge en machine pour le laver, il est essentiel de prendre quelques précautions. La première consiste à vérifier l’étiquette qui se trouve sur vos draps. En effet, il est nécessaire de vérifier l’étiquette de n’importe quel textile avant de le passer à la machine. Ceci simplement pour vérifier qu’il peut supporter le mode de lavage. Vous devez également éviter d’ajouter de l’eau de javel, simplement pour que votre linge blanchisse.

Ce n’est pas toujours une bonne idée, car le produit est trop agressif pour être utilisé sur du linge de lit. Comme vous le savez certainement, le mélange de couleurs n’est pas recommandé. Une housse de couleur surtout celle contenant du rouge peut facilement déteindre sur le linge blanc. Le résultat ne vous plaira sûrement pas. Plus encore, le linge blanc supporte mieux les températures élevées que celui de couleur. Pour cela, vous devez prendre le temps de bien trier avant de mettre en machine.

Pour que votre linge soit bien lavé, vous devez surtout éviter de trop le tasser. Il faut plutôt mettre en machine, une quantité qui pourra vous être brassée correctement.

Quelle est la température idéale pour laver son linge de lit ?

L’étiquette fournit généralement toutes les informations concernant la température de lavage. Les chiffres indiqués doivent être pris en compte au risque d’endommager votre linge. Il arrive que certaines étiquettes ne précisent pas de température. Dans ce cas, vous devrez considérer le matériau avec lequel il a été conçu. Ainsi, pour un linge de lit en polyester, un cycle compris entre 40 et 60 degrés est idéal. Il s’agit d’une fibre synthétique qui est assez résistante pour ne pas être endommagée à de telles températures.

Le linge de lit en coton, en soie de coton, en coton bio ou en jersey n’a aucun problème à passer à la machine. Il est alors possible de régler à la température initiale de 40 degrés. Pour débarrasser votre parure de lit des bactéries, un lavage à 60 et même à 90 degrés pourrait être nécessaire. Toutefois, il est important de noter que ce lavage à 90 degrés ne sera possible que pour le coton blanc.

Le linge de lit en percale est moins résistant que le coton. Vous devez donc faire attention au moment de l’envoyer à la machine. Pour la percale, la température maximale possible est de 60 degrés. C’est également le cas du jersey qui ne devra pas être nettoyé au-delà de 60 degrés. Cette matière est généralement utilisée pour la fabrication de linge de lit bébé. Le nettoyage de la flanelle et du lin est aussi limité à un maximum de 60 degrés.

 Enfin, la soie est une matière fragile qu’il ne faut surtout pas traiter n’importe comment. Elle sert principalement pour les linges de lit haut de gamme. Pour le nettoyer, il est important de ne surtout pas dépasser les 30 degrés.  

Quelle lessive choisir pour le lavage de son linge de lit ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir une lessive spéciale pour les linges de lit. Qu’il s’agisse des draps, des housses ou autres, vous pourrez tout à fait utiliser un produit ordinaire. Ceci ne posera aucun problème et le résultat sera bien agréable. Cependant, il est nécessaire de respecter strictement la dose recommandée par le fabricant de la lessive que vous utilisez. Lorsqu’il s’agit de linge de lit pour bébé, il est préférable d’opter pour des produits bio. Il en est de même pour le linge de lit enfant. 

Comment sécher son linge de lit ?

Après le nettoyage, il sera encore utile de faire sécher son linge. Un linge de lit rangé alors qu’il n’est pas encore sec peut avoir des taches de moisissures ou encore dégager des odeurs. Il est indispensable pour cela d’adopter les bons gestes pour le sécher. Deux solutions existent pour le faire : le séchage au sèche-linge et le séchage à l’air libre. Certaines parures de lit ne rencontrent aucun problème lorsqu’on les passe au sèche-linge.

D’autres encore ne supportent pas et il faut faire très attention pour ne pas les abîmer. Tout ceci dépend en réalité de la matière dont est constitué votre linge de lit. La meilleure chose à faire pour éviter les erreurs sera donc de bien lire l’étiquette et respecter les indications du fabricant. Toutefois, il est préférable de choisir une température basse pour ne pas endommager les textiles.

Lorsque le sèche-linge n’est pas recommandé, mettez-le à l’air libre pour qu’il puisse sécher. Ce mode de séchage est d’ailleurs recommandé, car votre linge devient plus frais et les bactéries n’arrivent plus à se développer.  De même, les linges de lit colorés ne rencontrent aucun problème lorsqu’ils sont séchés à l’air libre. Au contraire, ce mode de séchage permet une bonne conservation des coloris

Comment repasser sa parure de lit ?

Vous aimez avoir des linges de lit bien dressés une fois qu’ils sont bien propres ? Vous devez alors passer au repassage, mais en faisant bien attention. En réalité, il faut savoir que certains matériaux ont tendance à se froisser plus facilement que d’autres. Vous pourrez donc prendre en compte ce facteur pour choisir surtout si vous ne désirez pas avoir à repasser tout le temps. Pour le repassage, les températures nécessaires dépendent d’une matière à une autre.

Comme pour le lavage en machine, vous devez d’abord lire l’étiquette des draps avant de sortir le fer à repasser. Cette précaution est importante pour ne pas vous retrouver avec du linge de lit abîmé. Pour réussir à repasser votre linge assez facilement, vous pourrez l’étendre et le lisser à la sortie de la machine. C’est une méthode efficace pour limiter les grands plis qui peuvent se former.

Linge de lit : comment bien le ranger ?

Après avoir lavé, séché et repassé votre linge de lit, il faut maintenant le ranger. Là encore, il faut savoir bien s’y prendre pour profiter d’un grand confort au moment d’utiliser. Vos parures de lit restent non seulement en bon état, mais vous pourrez également les retrouver plus facilement. Elles doivent être rangées uniquement lorsqu’elles sont totalement sèches. La première chose à savoir est que vos parures ne doivent pas être rangées à un endroit au hasard.

 Choisissez un endroit qui soit totalement propre, à l’abri de la poussière et de l’humidité. Ainsi, pour une parure de lit composée, il est préférable d’associer la housse de couette, les taies d’oreiller et le drap plat dans le drap-housse. Ils devront avant cela être bien pliés. Si les parures ne sont pas coordonnées, il est possible de les plier séparément. Dans ce cas, les draps housse, les housses de couettes, les draps plats, les taies d’oreillers et autres auront chacun une place précise. Ils seront bien plus confortables lorsque vous les utiliserez.

Le rangement fait aussi partie des étapes de l’entretien de vos linges de lits. Lorsque ces derniers sont mal rangés, ils peuvent être rapidement salis.